Extensions à froid, simplicité et efficacité

Les extensions à froid que l’on connait aussi sous le nom d’extensions loops, est une technique d’extensions cheveux simple, rapide et surtout inoffensive. Avec cette méthode de pose, il est inutile d’utiliser des colles ou de la kératine pour poser les nouvelles mèches. Le point sur les extensions à froid et les divers avantages de cette technique de pose.

Les extensions cheveux à froid, la méthode de pose

La méthode des extensions à froid est de loin la méthode d’extensions cheveux la plus inoffensive. Cette méthode a été développée pour poser de nouvelles mèches sans recourir à l’utilisation de colle spéciale. Les nouvelles mèches sont installées grâce à de petits lassos intégrés. Les lassos sont enroulés autour de vos mèches de cheveux. Cela a pour effet de faire passer les extensions comme de véritables cheveux : elles se fondent dans votre chevelure.

Le résultat est un rendu parfaitement naturel. Les lassos sont faits à partir d’une matière hypoallergénique enrobés dans la kératine. Notez que cette technique de pose n’endommage en aucun cas les cheveux plus d’infos sur FashionWorld Limited.

Extensiones clips

Les avantages des extensions à froid

Par rapport à d’autres techniques de pose de rallonges, les extensions cheveux à froid présentent de multiples avantages. Tout d’abord, par rapport aux extensions à chaud, elle n’endommage pas les cheveux étant donné que la pose ne nécessite pas l’utilisation d’un produit particulier pour coller les cheveux. Ensuite, les extensions à froid se maintiennent aussi longtemps que les extensions à chaud, réputées pour leur durabilité. Mais pour un tel résultat, un bon entretien est bien évidemment nécessaire : brossage régulier, nettoyage attentionné…

Enfin, les extensions cheveux à froid sont particulièrement adaptées aux cheveux fins et courts contrairement aux extensions tissées. Les extensions de cheveux tissés nécessitant une certaine longueur de cheveux espérer obtenir de bons résultats.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.